L’hébergement

AMLI développe, pour le compte des services de l’État, des solutions d’hébergement et d’accompagnement social des demandeurs d’asile avec une attention particulière à garantir l’autonomie des personnes et ménages hébergés ainsi que leur intégration dans leur environnement.

Une nouvelle expertise : l’hébergement intercalaire

L’idée du centre est née de la désignation, par la Ville de Paris, de QUADRAL PROMOTION et de de BATIGERE EN ÎLE-DE-FRANCE comme opérateur du programme immobilier, au 58 Avenue Parmentier dans le 11e arrondissement, de restructuration d’un garage avec démolition partielle en vue de la construction d’un immeuble de 64 logements sociaux.

Le démarrage de cette opération immobilière s’inscrivant dans une temporalité de 18 à 24 mois, les équipes d’AMLI et de BATIGERE EN ÎLE-DE- FRANCE ont proposé la création d’un dispositif intercalaire d’hébergement d’urgence.

Convaincus du savoir-faire et de l’expertise d’AMLI, la Ville de Paris et l’Etat ont validé la proposition d’utilisation du bâti avant travaux pour développer le projet, contribuant ainsi au besoin croissant en solutions d’hébergement. Les travaux, portés par la maîtrise d’ouvrage de BATIGERE DEVELOPPEMENT GRAND PARIS et la mobilisation des équipes d’AMLI ont permis en un temps record d’accueillir les premiers résidents en juin 2018, pour une capacité de 193 places.

Au-delà de la mise en œuvre d’un projet social garantissant l’autonomie des hébergés, véritable plus-value de l’expertise d’AMLI dans le domaine de l’hébergement, l’inclusion du public hébergé demeure une priorité qui passe notamment par son intégration dans la vie du quartier.

Zoom sur « Le 58 Parmentier »

Par son organisation, sa localisation et les structures qu’il rassemble, le CHU Parmentier propose un tiers lieu « Le 58 Parmentier », véritable incubateur de nouvelles pratiques sociales.

A l’intérieur du dispositif, cet espace offre de nombreuses opportunités aux résidents, aux riverains mais aussi aux acteurs de la vie de l’arrondissement de créer et de développer en commun de nouvelles activités. Les Petits Débrouillards, premier réseau national d’associations pour l’éducation populaire de la science par la science, y anime, notamment, des ateliers de sensibilisation au développement durable.

Avant la résidence sociale, un Centre d’Hébergement d’Urgence à Choisy-Le-Roi

Autre exemple de l’expertise d’AMLI dans le domaine du logement intercalaire, l’ouverture en décembre d’un Centre d’Hébergement d’Urgence de 57 places à Choisy-Le-Roi.Ce nouveau projet compte deux temporalités distinctes : un CHU « intercalaire » avant travaux pour accueillir des femmes avec ou sans enfants en rupture d’hébergement, puis une résidence sociale dédiée également à des femmes isolées.

Pour répondre au mieux au besoin du public accueilli, AMLI travaille avec l’association Tremplin 94, spécialisée dans l’ac- cueil et l’hébergement des femmes et des enfants victimes de violences conjugales.

Le premier Centre d’Accueil et d’Examen des Situations du Grand Est à Metz

Mobilisé dans le cadre du démantèlement de novembre 2017, l’ancien lycée Poncelet à Metz, a fonctionné jusqu’au 31 mai dernier sur le principe d’une halte de nuit. Les services de l’Etat et de la ville de Metz ont souhaité créer un établissement ayant pour principale fonction d’assurer un sas pour les personnes sans solution d’hébergement. Ainsi, sur la base d’un projet social de Centre d’Accueil et d’Examen des Situations (CAES), AMLI a été retenue pour reprendre en gestion ce site de 160 places et couvrir le besoin en structure de premier accueil et d’orientation. Des travaux d’agencement et d’amélioration des conditions d’habitat du site ont démarré début septembre pour se terminer fin octobre.

Un partenariat en faveur de l’insertion des réfugiés

L’AFPA, soutenue par les ministères de l’Intérieur, du Travail et du Logement et 7 Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA) ont lancé le programme Hébergement Orientation Parcours vers l’Emploi (HOPE). Destiné aux réfugiés, son objectif est de faciliter leur intégration et leur insertion dans l’emploi. Les bénéficiaires de cette formation sont des personnes statutaires disposant d’une autorisation de travailler. Les formations sont principalement orientées vers des métiers en forte tension afin de couvrir les besoins des entreprises partenaires. Dans le cadre de ce partenariat, AMLI a orienté les personnes et les a préparées aux tests et aux entretiens afin de faciliter leurs entrées en formation. À ce titre, 11 stagiaires accompagnés par AMLI ont signé un contrat de professionnalisation chez PSA. A l’issue de leur formation, 9 d’entre eux ont été recrutés et ont fait l’objet d’un accompagnement spécifique permettant l’accès à un logement autonome.