L’ingénierie Sociale Urbaine

Sur le terrain, auprès des bailleurs sociaux et des partenaires du logement, le pôle Ingénierie Sociale et Urbaine (ISU) accompagne les stratégies de gestion des territoires en développant une expertise sociale contribuant au mieux-vivre ensemble des habitants en cohérence avec les politiques urbaines et sociales.

Prendre en compte les résidents pendant les travaux

Dans le cadre du programme de réhabilitation de ses Résidences Autonomie, AMLI s’appuie sur les compétences de l’Ingénierie Sociale et Urbaine pour accompagner les résidents dans les phases de travaux et de relogement.

A Audun-Le-Tiche, première résidence mise en chantier, 27 ménages ont fait l’objet d’une attention particulière en termes de partage d’informations sur le déroulement des travaux, d’identification des freins et d’appui logistique pour faciliter les relogements.

En 2018, 439 ménages ont été accompagnés dans le cadre de réhabilitations en milieu occupé.

Les animations de quartier

En 2018, 21 sites ont pu bénéficier de ces évènements festifs et participatifs, témoignant de l’engagement social du Réseau BATIGERE.

L’ambition est de contribuer au mieux-vivre ensemble, de favoriser le lien social et de rapprocher les collaborateurs de BATIGERE et les habitants.

Plus de 2 000 participants ont été réunis autour d’ateliers portant sur le développement durable, le numérique, le sport ou la culture.

L’accompagnement des copropriétés dégradées, un enjeu d’actualité

Le développement de cette expertise en 2018 s’est particulièrement illustré à travers la Maîtrise d’Œuvre Urbaine et Sociale portée pour le compte de Grand Nancy Habitat sur la commune de Jarville-La-Malgrange.

Inscrite dans le projet de réhabilitation de cette copropriété en difficulté, l’intervention d’AMLI doit encourager l’engagement et l’adhésion de chacun des copropriétaires. Près de 190 ménages ont été rencontrés dans le cadre de l’analyse de leur situation socio-économique afin de vérifier la cohérence du projet de travaux avec les capacités financières et le positionnement des ménages.

En 2018, 202 ménages en copropriétés dégradées ont été accompagnés.